AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 ( rocket, bells and poetry )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

MESSAGES : 120
INSCRIPTION : 28/07/2015
PSEUDO : lex.
AGE : twenty-five yo.
FACECLAIM : dylan o'brien. (prométhée)

MASTERMIND.
NOTEBOOK:

MessageSujet: ( rocket, bells and poetry )    Mer 29 Juil - 0:59


----------------------------
- LUKE GOLIGHTLY -
(SUMMER, DYLAN O'BRIEN, KYLEBRAXTON@TUMBLR.COM)
it's getting better, growing stronger, warm and wilder
----------------------------
AGE : vingt-cinq ans. le quart fatal, les poches sous les yeux, les factures étouffantes, le café froid, l'appart miteux. il mène exactement la vie dont il rêvait quand il était gosse. qui ne rêve pas d'avoir une vue sur le mur de brique de l'immeuble d'à côté depuis sa chambre ? vraiment ? c'est le grand luxe, le must. (la crise) JOB : illustrateur. il gribouille des pages de bouquins pour enfants. ce n'est pas que ça ne le passionne pas vraiment, mais il se fait bien chier tous les jours. c'est toujours mieux que son boulot du soir, serveur à roulettes dans un diner typiquement ricain. - oui oui, c'est bien lui sur ses patins qui roule des yeux quand le patron a le regard trop insistant posé sur son derrière, l'employé nonchalant qui vous apporte votre plateau avec plus de mauvaise volonté qu'il n'y a d’huile dans leurs macaronis. STATUT : célibataire. il en a connu des belles, mais ce n'est définitivement pas son truc. il a décidé de se mettre officiellement aux messieurs, pour décevoir un peu plus ses parents ou juste parce que l'épée l'attire plus que le fourreau. (if you know what i mean) ORIGINES : humanoïdes, on en est presque sûr. presque. ENFANTS : ça, jamais. point final, on n'en parle même  plus. SIGNE ASTROLOGIQUE : capricorne. il est né à noël, mais ce n'est pas un cadeau. pas du tout. QUALITES : enjoué, positif, attachant, aventurier, curieux, drôle, ouvert, fougueux, loyal, honnête, bon vivant, rêveur. DEFAUTS : sarcastique, têtu, jaloux, insouciant, pitre, impudique, sauvage, abrupt, chieur, culpabilisant, bordélique, moulin à paroles.

Tu es heureux ? oui. j'crois qu'il est important de se le dire,  tous les matins. de se regarder dans le miroir, d'écrabouiller l'araignée qui a fait son nid juste en dessous du néon avec sa tong et de se dire qu'on nage dans le bonheur. que même si le condo est rempli de défauts, même si la vieille d'à côté ne veut pas donner un peu de sa foutue farine pour faire des crêpes sous prétexte que vous avez "failli" -je précise- tuer son chien en roulant dessus avec votre jeep, que même si vous êtes allergique aux chats et que les créatures de satan squattent juste devant votre porte ; que malgré tout ça, vous êtes heureux. c'est important, je trouve, de ne pas sombrer dans une totale dépression parce que tout n'est pas comme on l’espérait. croyez-le ou non, j'avais moi-même de grandes attentes concernant mon futur. et pourtant, j'ai toujours rien accompli de bien grand. et pourtant, je suis toujours là. là avec mon grand sourire, hybride mi-rayon de soleil, mi-vagabond. j'ai essuyé de -trop- nombreux échecs, de -trop- nombreuses déceptions. mais je me tiens encore droit, ce petit quelque chose sur les lèvres qui veut dire que je n'ai pas encore perdu espoir. le plus bel accessoire de ma panoplie de clown, sans doute, le sourire que je n'ai volé à personne, mais que je partage volontiers. la vie serait bien triste s'il n'y avait pas d'éternels optimistes, ces gens un peu chiants, un peu lourds que rien n'abat. ces gens intouchables qui nous irritent parce que peu importe les crasses qu'ils traversent, ils sont heureux. pour de vrai, c'est pas un jeu, c'est pas un masque qu'ils portent, pas une carapace ou un mécanisme de défense. c'est pas une joie imitée pour qu'on y croit et qu'on ne pose pas les questions terribles du genre "qu'est-ce qui ne va pas ?" ou "pourquoi es-tu triste ?" - non, ce n'est pas ça. alors oui, je suis heureux.
et contre vents et marées, je le resterai.
Des tics, manies, superstitions ? je ne peux me passer de chewing-gum, je suis toujours en train d'en mâcher un. - ma passion pour le dessin est née dans ma plus tendre enfance, dès que j'ai su tenir un crayon à vrai dire. - je ne suis pas plus doué que ça avec mes doigts, autrement. j'ai toujours été une catastrophe avec les objets fragiles, une vraie tempête qui retourne tout sur son passage. - très bordélique et flemmard, je fais rarement la vaisselle, du coup, j'ai l'habitude de commander chinois ou d'aller manger chez des amis. - j'ai tendance à vérifier dix fois au minimum si la porte d'entrée est bien fermée. je fais des économies pour me payer un lave-vaisselle, ce serait bête de tout perdre dans un cambriolage. - je n'ai aucune vraie croyance, on dit que je suis plutôt bouddhiste dans ma façon de penser, de ne croire en aucune religion, mais en une philosophie de recherche de la sérénité pure. mais bon, je pense plus être un athée je-m'en-foutiste qui prie une entité céleste quand il est bloqué au niveau le plus chiant d'un jeu vidéo pour lui demander une aide divine. - d'ailleurs, j'ai eu ma période très "geek" où je passais mes dimanches entiers sur la game boy, plutôt que d'aller à la messe et d'assister au repas de famille dominical. - mes parents ont menacé à plusieurs reprises de m'envoyer dans un "camp de redressement", pensant que j'étais un vrai délinquant (sûrement parce que je ne finissais pas mes brocolis). ils ont réussi, une fois. et je peux vous dire qu'on y chante pas kumbaya autour d'un feu. - je déteste les petites bébêtes et j'ai tendance à crier comme une fillette dès qu'un papillon me frôle le visage. autant dire que j'ai frôlé la syncope quand j'ai découvert une colonie de cafards dans une vieille boîte à pizza qui traînait sous mon lit. j'en fais encore des cauchemars. - je garde tout un tas de photos de mon enfance. je déteste me voir sur ces images, mais je les conserve parce que ça fait des souvenirs des copains, la famille que j'ai pu choisir. celle que j'aime vraiment, les gens pour qui je donnerai ma vie. - je ne crois plus au père noël, mais ce jour-là est sacré. d'une part parce que ça marque le jour de mon anniversaire aussi, mais d'une autre parce que c'est le jour où on retombe vraiment en enfance. c'est fait pour, c'est magique, c'est beau. c'est à vivre comme si on avait encore sept ans. je tiens toujours à ce que le soir de noël ressemble à ce qu'on peut voir dans les films et plus encore. - sans gêne aucune, il m'arrive de chanter dans les supermarchés, et pas la voix toute basse. haut et fort pour que tout le monde puisse entendre mon talent pour le chant. (je rigole, je chante très mal, raison de plus pour embêter les gens qui font leurs courses.) - j'écoute mes musiques favorites en boucle jusqu'à ce que je ne les supportent plus. du coup, mon répertoire n'est pas très varié et je fais souvent le tri. - je ne suis pas du genre à être très discret. je parle fort, ris fort, qu'on fasse avec ou qu'on passe son chemin. - très zen, je n'ai jamais réellement expérimenté le stress et ça ne me manque pas si vous voulez savoir. j'ai vu ma mère s'arracher les cheveux la veille d'une grande soirée organisée par la paroisse, j'ai vu mon père fumer six cigarettes en moins d'une heure alors qu'il devait bosser sur un dossier important. moi, à côté, j'allais aux examens les mains dans les poches, je dormais bien et je ne me pressais pour rien du tout. - j'ai la mauvaise habitude de toujours vouloir faire des tresses aux gens. c'est plus fort que moi, j'aime bien tripoter les crinières. - je me déplace presque exclusivement en rollers, parce que j'ai pas les moyens d'alimenter la jeep en essence trop souvent.
Raconte moi ta journée idéale ? un réveil en douceur pour voir le lever du soleil, sans rush, sans annonce d'apocalypse imminente, une bonne tasse de lait chaud avec un peu de sucre de canne, la vieille qui hurle pas dans le couloir, la bagnole qui démarre du premier coup, un petit tour au bord de l'océan, un après-midi pénard, les pieds dans le sable avec les copains, à peindre ou simplement à lire un bon bouquin, rentrer à la maison après avoir vu le soleil se coucher, se préparer pour aller au club, y rencontrer un tombeur, le rejoindre à son appartement, s'envoyer en l'air, aimer ça, enfiler ses baskets, rentrer à la maison avec la gueule de bois.
appuyer sur replay.
Tu emmènerai quoi sur une île déserte ? les amis, surtout. et le barbecue. (sauf si, vraiment, il n'y a aucune promesse de retour. dans ce cas, j'apporterais un rubik's cube, pour passer le temps ou pour assommer un singe avec.)
Tu aimes Woontucket ? c'est un peu toute mon existence, woontucket.  j'en connais pratiquement tous les recoins, je sais qu'on peut gagner la baie en passant sous le grillage troué de feue madame johnson (celle qui offrait des bonbons qui donnaient la gerbe, à halloween). j'y suis né, j'y ai vécu, je vais sûrement y passer le reste de mes jours. je suis pas plus ambitieux que ça, j'ai mon coin, c'est tout ce qui compte. alors, oui, il faut aimer. et j'aime woontucket, c'est un petit bout de paradis. l'endroit où j'ai rencontré les amours de ma vie.

break the ice
voilà cinq minutes qu'il se tortille le cul sur sa chaise, mal à l'aise de manger dans un endroit aussi pimpant. il n'a pas l'habitude de ça, des jolis couverts, des serviettes brodées et du repas de roi un peu trop copieux. sa mère le foudroie du regard depuis le début de la soirée pour qu'il se tienne parfaitement droit. elle a enfilé une fausse alliance pour faire croire qu'elle est vraiment mariée à monsieur golightly auprès de ces grenouilles de bénitier alors que luke, il est très au courant de son petit jeu. il n'a jamais craché le morceau parce qu'il n'a pas encore les tripes de le faire. les tripes de demander à son père s'il est vraiment son père. il connaît bien le camp de redressement et un nouveau séjour là-bas ne lui ferait pas du tout plaisir. alors le garçon, d'habitude si braillard, se tait, tout simplement. depuis trois ans, maintenant. il n'y a pas d'autres adolescents à table comme lui avaient promis ses parents, alors le môme s'embête un peu au milieu de ces conversations religieuses. il regrette de ne pas assister à la bonfire night avec ses meilleurs amis. son père - ou plutôt son oncle (long ass story) - a l'air d'être aussi confortable que lui à cette table des commérages. finalement, il n'y a pas non plus d'époux à l'horizon. pour tuer l'ennui, il dégaine sa gameboy de son pantalon de smoking trop serré et joue discrétos à pokémon, le volume au plus bas, la console à demi sous la table, pour ne pas se faire attraper. une bonne femme choisit ce moment très opportun pour lui poser une question très, très philosophique.
-et toi, mon mignon, que penses-tu du mariage homosexuel qu'on légalise dans de plus en plus d'états ? fait-elle, un sourire esquissé dans un coin de lèvres pincées. sa mère s'étouffe presque avec son vin, se rappelant sans doute les magazines étranges qu'elle a trouvé sous le matelas de son fils.
évidemment, il n'a rien écouté. elle lui donne un coup de talon sous la nappe, ce qui le fait lever les yeux, il croise son regard furieux qui jongle entre sa mine de paumé et la femme au chignon parfait.
-euh... oui, oui oui, avec plaisir. je voudrais bien un morceau de fromage. les dindes gloussent, il s'hydrate en servant de l'eau dans la mauvaise coupe après avoir bien hésité trente secondes sur le choix du verre.
-excusez-le, il n'a pas l'habitude. sa mère s'est un peu trop édulcorée. mon cœur ? il avale de travers. sa mère ne l'a jamais, jamais, jamaiiiiiis appelé comme ça. ça lui fait un choc si grand qu'il vérifie s'il n'y a personne derrière lui qu'elle aurait pu surnommer ainsi en regardant dans cette direction. tous les visages sont tournés vers lui, le garçon de dix-sept ans aussi perdu qu'un hérisson dans un nid de vipères. il tente de se rappeler les quelques mots qu'il ait pu entendre : mignon, mariage, légalise.
-euh... oui. je trouve ça très... mignon ? qu'il légalise le... mariage. boum. il installe un silence prince sur son trône. il règne maintenant sur toute la pièce, on entendrait presque les mouches péter.
-pour tous ? réplique une rousse encore plus fripée qu'un vieux pruneau.
-pour tous. moment d'hésitation, il cherche ses parents du regard. pour tous ? la tension est à son comble, il voit la perle de sueur se former sur le front de sa mère. et finalement, ça l'amuse de la voir ainsi. l'idée de tout ruiner lui passe par la tête et dessine un large sourire entre ses deux oreilles.
-oui. pour tous. je pense que ceux qui s'aiment vraiment devraient avoir le droit de se marier. tous les regards indignés se tournent alors vers sa mère, responsable d'une telle éducation. mais c'est son père qui continue.
-les jeunes et leurs idées farfelues, hein. il ricane. et après ça quoi, les hommes et les chiens ? luke en tombe des nues. c'est la réplique la plus arriérée qu'il ait pu entendre. il étouffe un rire nerveux quand il voit sa mère pâlir et lui lancer des regards qui veulent dire ce n'est absolument pas le bon moment, luke. ne fait pas ça ! et pourtant, ça le tente tellement, ça le démange presque. il attend ce moment depuis si longtemps, cette libération. il sait que dans très peu de temps, il prendra son envol, alors c'est maintenant ou jamais. le meilleur moment pour faire comprendre à sa mère qu'elle est mauvaise. le meilleur moyen ? lui foutre la honte de sa vie.
-c'est drôle d'entendre à quel point tu sonnes seizième siècle, papa ! tu en resterais sur le cul d'apprendre que je suis -
-un peu fatigué. finit-elle sèchement en se levant de table comme une malpolie. mesdames, seigneur -
-saigneuses. il pouffe.
-merci pour le repas. nous nous retrouverons à l'église. ses talons claquent sur le parquet avec rage. elle quitte la pièce suivie par son "mari". leur fils quant à lui lève son majeur aux fidèles comme il se lève de sa chaise.
-bises les gonz' ! il disparaît derrière la porte et tout ce qu'on le peut alors entendre est la gifle qui part, près de leur voiture, assez puissante pour démonter une mâchoire.
----------------------------
-lucky ! tu me feras le plaisir d'aller servir le monsieur de la table trois.
rien qu'entendre la voix de monsieur jimmy lui donne des frissons. teddy étouffe un rire parce qu'il est encore en pause alors que luke doit reprendre le boulot. un job qu'il n'apprécie pas particulièrement, mais qui l'aide à régler ses factures, alors il se met au travail sans broncher trop fort.
-et avec le sourire ! lance la co-gérante, madame jimmy, en lui tapant sur les fesses.
il se force à manifester une fausse bonne humeur en glissant sur ses patins, prend le plateau que lui tend son patron et arrive à la table du joli client sans embûches, si ce n'est un gamin qui a failli lui rentrer dans le coin sensible et le stériliser à tout jamais (quoique, c'est peut-être pas si mauvais). sur le plateau, il y a deux desserts, mais le gars est seul. au début, luke croit qu'il s'agit d'un glouton qui mange comme quatre. ça le dégoûte un peu de savoir qu'on peut engloutir toute cette malbouffe seul, mais bon, il est celui qui mange des chips pour le petit déjeuner donc, il ne juge pas.
lorsqu'il dépose les desserts sur la table, il croise le regard du bel homme à la barbe jeune et bien taillée. il rougit un peu, fugacement, s'arrête presque de mâcher son chewing-gum. le mec ne paraît pas aussi heureux qu'il devrait l'être à la vue de ces deux énormes banana splits. il a même l'air sacrément déçu.
-il y a quelque chose qui ne va pas m'sieur ? interpellé, il lui jette un de ces regards mouillés auxquels luke n'avait jamais été confronté. en même temps, depuis qu'il est petit, il ne côtoie que des feux d'artifice, des personnalités ardentes et explosives, des sourires dessinés au marqueur indélébile.
-non, ça va aller. ça pue le mensonge.
-ah, ça y est, j'ai compris. il passe le plateau sous son bras et tapote son nez du bout de son stylo. j'ai le flair pour ça, vous savez. on vous a posé un lapin. attention, leçon de tact avec luke golightly. comme on dit, une de perdue, dix de retrouvées ! il regarde autour de lui, il ne reste plus grand monde. on approche de l'heure de fermeture et en ce soir de semaine, il ne fallait pas s'attendre à ce qu'il y ait foule. il s’assied alors sans demander la permission, couvert par powell qui s'assure que le boss ne vienne pas en salle. allez, je vais vous tenir compagnie. il attrape une cuillère et commence à engloutir un dessert qui n'est pas à lui avec enthousiasme. le grand brun est amusé, mais aussi un peu gêné par la situation. c'est absolument dégueulasse. mais il y a une règle d'or au jimmy's, le client ressort satisfait. il attrape une serviette et essuie la crème glacée qui s'est piégée au coin des lèvres du client. qui reste toujours sans mot dire. voilà, z'êtes tout propre. maintenant, arrêtez de bouder et finissez moi ce truc ! vous avez payé, non ? ce serait du gâchis de devoir tout jeter à la poubelle. il se relève en tapotant son épaule, mais l'inconnu le rattrape.
-restez. s'il vous plaît.
la façon dont il lui a pris le poignet fait hérisser tous ses poils.
-c'est que j'ai du boulot moi... powell lui fait signe que le patron ne risque pas de débarquer. bon ok. cinq minutes pour vos beaux yeux. mais juste cinq minutes, pour éviter que vous ne sombriez dans une dépression suicidaire. il reprend alors la cuillère là où il l'avait laissé. eh puis, elles sont super bonnes ces merdes pour être honnête. il parle la bouche pleine, un morceau de banane risque même d'en tomber. j'ai pas l'habitude d'en manger parce que j'essaye de surveiller mon alimentation, m'voyez. l'homme boit ses paroles. j'ai un ami qui est professeur de sport, vous devriez voir ses belles tablettes. moi, je n'ai que du chocolat fondu. il se lèche les babines pleine de chocolat, justement. oh, pardon, je ne me suis même pas présenté. il essuie sa main sur son tablier puis la lui tend. luke, ou beyoncé, appelez-moi comme vous le souhaitez.
-enchanté, luke. kai. il se sourient mutuellement, quelque chose de chaleureux et très sincère, pour la première fois de la soirée. vous faites ça souvent ?
-quoi donc ? être fantastique ? kai lui décoche un sourire.
-je voulais dire manger le dessert d'un total inconnu, en compagnie d'un autre total inconnu. mais oui, ça aussi. il ne rougit plus, il est littéralement en train de cramer.
-vous êtes pas un total inconnu, vous avez l'air d'un homme bien. eh puis, la personne qui vous a laissé poireauter n'avait qu'à être là pour déguster ce bidule avec vous. qui va à la chasse perd sa place ! il se rapproche dangereusement de kai, mais ne lui donne qu'un léger coup de poing dans la poitrine, se faisaint mal au passage en heurtant le pectoral aussi dur qu'un bloc de béton.
-j'aurais pu être un psychopathe cannibale.
-charmant. eh bien, au moins, vous seriez un psychopathe cannibale moins triste en passant la porte de ce diner. fait-il toujours un peu grimaçant de douleur.
-la baleine est hors de l'eau, je répète, la baleine est hors de l'eau. c'est le signal, le boss arrive. il reprend le plateau, pince les joues de kai et lui fait un salut militaire à deux doigts avant de repartir sus ses patins. il siffle pour attirer l'attention sur lui.
-votre attention s'il vous plaît ! c'est l'anniversaire de cet homme aujourd'hui ! vous savez ce que ça veut dire ? début de l'effervescence, madame jimmy court chercher ses confettis pour lui en jeter à la figure tandis que monsieur jimmy retourne en cuisine lui faire une gaufre spéciale anniversaire - comme s'il n'avait pas déjà assez mangé. les clients quant à eux se prêtent au jeu, applaudissent et sifflent en son honneur sur fond de joli mensonge. luke lui fait un discret clin d’œil puis se rapproche de lui pour chuchoter à son oreille :
-souvenez-vous de ce que disait un grand prophète : don't worry, be happy.



PSEUDO : lex. AGE : dix-sept ans. COMMENTAIRES : le contexte m'a ému. c'est tellement chou/hakuna matata, bravo les filles. cassdédi à la plus belle des chouquettes qui a écrit le pré-lien que je tente. CONNEXIONS : le mot "vacances" rime avec "connexion intensive" #nolife.


Dernière édition par Luke Golightly le Jeu 30 Juil - 13:27, édité 24 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://n-p-i-h.forumactif.org/t126-oh-darling-let-s-be-adventure

avatar

MESSAGES : 29
INSCRIPTION : 28/07/2015
PSEUDO : Beast
AGE : 33 ans
PRIORITES : Protéger les clients qui m'engage.
Criminel, escroc etc etc... je ne fais pas attention et je fais mon boulot sans me soucier de tout cela.
FACECLAIM : Stephen Amell + Timeless

MASTERMIND.
NOTEBOOK:

MessageSujet: Re: ( rocket, bells and poetry )    Mer 29 Juil - 1:04

Dydy
Bienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 120
INSCRIPTION : 28/07/2015
PSEUDO : lex.
AGE : twenty-five yo.
FACECLAIM : dylan o'brien. (prométhée)

MASTERMIND.
NOTEBOOK:

MessageSujet: Re: ( rocket, bells and poetry )    Mer 29 Juil - 1:05

stephen, cette bombasse.
merci beaucoup !
réserve-moi un lien mon tout beau. I love you

(serait-il possible de me réserver dydy s'il vous plaît ?)  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://n-p-i-h.forumactif.org/t126-oh-darling-let-s-be-adventure

avatar

MESSAGES : 29
INSCRIPTION : 28/07/2015
PSEUDO : Beast
AGE : 33 ans
PRIORITES : Protéger les clients qui m'engage.
Criminel, escroc etc etc... je ne fais pas attention et je fais mon boulot sans me soucier de tout cela.
FACECLAIM : Stephen Amell + Timeless

MASTERMIND.
NOTEBOOK:

MessageSujet: Re: ( rocket, bells and poetry )    Mer 29 Juil - 1:34

De rien ! (*_*)
Avec plaisir pour le lien, je t'en réserve un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
her nickname is shadow
avatar

MESSAGES : 53
INSCRIPTION : 28/07/2015
PSEUDO : toxic glam (Brenda)
AGE : vingt-cinq ans et ne lui parlez pas de vieillir trop vite.
PRIORITES : faire du karting ce week-end ~ fumer une clope ~ trouver un local ~ reprendre l'apprentissage de la magie pour être une bonne illusionniste ~ faire du yoga ~ aller boire un verre avec Wade ~ dévoiler mon secret à ma famille.

FACECLAIM : nikolina dobreva. + toxic glam

MASTERMIND.
NOTEBOOK:

MessageSujet: Re: ( rocket, bells and poetry )    Mer 29 Juil - 9:07

Oh fucking gosh DYLAN l'amour de ma vie I love you
faudra me garder un lien de fou
bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 217
INSCRIPTION : 03/07/2015
PSEUDO : sterne (clémentine)
AGE : vingt-cinq ans
FACECLAIM : shelley hennig © Rusty Halo

MASTERMIND.
NOTEBOOK:

MessageSujet: Re: ( rocket, bells and poetry )    Mer 29 Juil - 9:56

mon luke, mon clown I love you
bienvenue parmi nous mon beau et merci de l'avoir pris
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 167
INSCRIPTION : 28/07/2015
PSEUDO : spf
AGE : 25.
PRIORITES : prendre des décisions et arrêter de tourner sans cesse en rond. ~ demander une augmentation ( bha quoi! ) ~ céder à ses 'avances' ? ~ remplir le frigo ~ passer encore plus de temps avec les meilleurs potes du monde ~
FACECLAIM : elizabeth olsen + ©astoria/ava.

MASTERMIND.
NOTEBOOK:

MessageSujet: Re: ( rocket, bells and poetry )    Mer 29 Juil - 10:11

lucky lukeee.
super choix et bienvenue parmi nous. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 120
INSCRIPTION : 28/07/2015
PSEUDO : lex.
AGE : twenty-five yo.
FACECLAIM : dylan o'brien. (prométhée)

MASTERMIND.
NOTEBOOK:

MessageSujet: Re: ( rocket, bells and poetry )    Mer 29 Juil - 11:26

Tyler Smith a écrit:
De rien ! (*_*)
Avec plaisir pour le lien, je t'en réserve un.

superbe.

Lydia Dunham a écrit:
Oh fucking gosh DYLAN l'amour de ma vie I love you
faudra me garder un lien de fou
bon courage pour ta fiche !

nina l'incontournable   !! avec grand grand plaisir.  
merci !

Tegan Plunket a écrit:
mon luke, mon clown I love you
bienvenue parmi nous mon beau et merci de l'avoir pris

merci à toi d'avoir créé le pré-lien.   (t'aime d'amour éternel)

Gabrielle Sparks a écrit:
lucky lukeee.
super choix et bienvenue parmi nous. I love you

olseeeeen !!     il va falloir qu'on discute de notre lien jolie blonde.  

vous êtes merveilleux.    
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://n-p-i-h.forumactif.org/t126-oh-darling-let-s-be-adventure

avatar

MESSAGES : 167
INSCRIPTION : 28/07/2015
PSEUDO : spf
AGE : 25.
PRIORITES : prendre des décisions et arrêter de tourner sans cesse en rond. ~ demander une augmentation ( bha quoi! ) ~ céder à ses 'avances' ? ~ remplir le frigo ~ passer encore plus de temps avec les meilleurs potes du monde ~
FACECLAIM : elizabeth olsen + ©astoria/ava.

MASTERMIND.
NOTEBOOK:

MessageSujet: Re: ( rocket, bells and poetry )    Mer 29 Juil - 11:35

aaaah oui, obligé! J'aime tellement le personnage!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 137
INSCRIPTION : 28/07/2015
PSEUDO : electric youth (lau)
AGE : 25 ans
PRIORITES : faire sourire Tegan + fumer une clope + emmener les gamins du lycée en final + questionner Gaby sur son collègue + se moquer gentiment de Luke sur ses rollers + voir Noe + sortir le chien + arrêter de penser tout le temps à Andie +
FACECLAIM : daniel sharman + liloo_59 + betadcoyote

MASTERMIND.
NOTEBOOK:

MessageSujet: Re: ( rocket, bells and poetry )    Mer 29 Juil - 11:37

Citation :
serveur à roulettes dans un diner typiquement ricain. - oui oui, c'est bien lui sur ses patins qui roule des yeux quand le patron a le regard trop insistant posé sur son derrière, l'employé nonchalant qui vous apporte votre plateau avec plus de mauvaise volonté qu'il n'y a d’huile dans leurs macaronis.

Je surkiffe
Cody viendra l'embêter et se moquer de lui sur ses patins Rolling Eyes Rolling Eyes
Bref, il faudra qu'on discute de notre lien de folie obligatoire
Bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 120
INSCRIPTION : 28/07/2015
PSEUDO : lex.
AGE : twenty-five yo.
FACECLAIM : dylan o'brien. (prométhée)

MASTERMIND.
NOTEBOOK:

MessageSujet: Re: ( rocket, bells and poetry )    Mer 29 Juil - 12:49

Gabrielle Sparks a écrit:
aaaah oui, obligé! J'aime tellement le personnage!

je te mpotte ma jolie.


Cody Plunket a écrit:
Citation :
serveur à roulettes dans un diner typiquement ricain. - oui oui, c'est bien lui sur ses patins qui roule des yeux quand le patron a le regard trop insistant posé sur son derrière, l'employé nonchalant qui vous apporte votre plateau avec plus de mauvaise volonté qu'il n'y a d’huile dans leurs macaronis.

Je surkiffe
Cody viendra l'embêter et se moquer de lui sur ses patins Rolling Eyes Rolling Eyes
Bref, il faudra qu'on discute de notre lien de folie obligatoire
Bienvenue I love you


le beau sharman.   je suis ravi que ça te plaise !   qu'il vienne, mais le karma lui jouera des tours.    Laughing
hanw wi, il faut absolument qu'on en discute.
merci amour !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://n-p-i-h.forumactif.org/t126-oh-darling-let-s-be-adventure

avatar

MESSAGES : 54
INSCRIPTION : 29/07/2015
PSEUDO : axen (xavier).
AGE : vingt-cinq ans.
PRIORITES : ma famille, mes proches.
FACECLAIM : srm ( alias mini gilbert) + acid lemon (avatar).

MASTERMIND.
NOTEBOOK:

MessageSujet: Re: ( rocket, bells and poetry )    Mer 29 Juil - 14:19

Bienvenue parmi nous. I love you
Courage pour la rédaction de ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 120
INSCRIPTION : 28/07/2015
PSEUDO : lex.
AGE : twenty-five yo.
FACECLAIM : dylan o'brien. (prométhée)

MASTERMIND.
NOTEBOOK:

MessageSujet: Re: ( rocket, bells and poetry )    Mer 29 Juil - 14:32

merci beaucoup !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://n-p-i-h.forumactif.org/t126-oh-darling-let-s-be-adventure

avatar

MESSAGES : 142
INSCRIPTION : 28/07/2015
PSEUDO : Squirella
AGE : 33 ans
FACECLAIM : Jensen Ackles + Swan.

MASTERMIND.
NOTEBOOK:

MessageSujet: Re: ( rocket, bells and poetry )    Mer 29 Juil - 14:33

DYLAN Un choix tellement parfait et fabuleux I love you

Bienvenue parmi nous

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 120
INSCRIPTION : 28/07/2015
PSEUDO : lex.
AGE : twenty-five yo.
FACECLAIM : dylan o'brien. (prométhée)

MASTERMIND.
NOTEBOOK:

MessageSujet: Re: ( rocket, bells and poetry )    Mer 29 Juil - 14:39

dit-elle !!
merci beaucoup !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://n-p-i-h.forumactif.org/t126-oh-darling-let-s-be-adventure

avatar

MESSAGES : 121
INSCRIPTION : 29/07/2015
PSEUDO : oasis (clem)
AGE : vingt-sept ans
PRIORITES : rattraper le temps perdu + aller parler à Sia + résoudre une affaire + se pardonner + sortir Ida de ce club de striptease + aider Olle + aller au refuge pour chiens + lui mentir
FACECLAIM : Chris Zylka + (dancing queen)

MASTERMIND.
NOTEBOOK:

MessageSujet: Re: ( rocket, bells and poetry )    Jeu 30 Juil - 0:29


j'aime beaucoup le pseudo
Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 120
INSCRIPTION : 28/07/2015
PSEUDO : lex.
AGE : twenty-five yo.
FACECLAIM : dylan o'brien. (prométhée)

MASTERMIND.
NOTEBOOK:

MessageSujet: Re: ( rocket, bells and poetry )    Jeu 30 Juil - 0:38

merci beaucoup !
oh non, ta signature !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://n-p-i-h.forumactif.org/t126-oh-darling-let-s-be-adventure
JE SUIS LE GRAND MECHANT LOUP
avatar

MESSAGES : 531
INSCRIPTION : 29/06/2015
PSEUDO : Speechless/Pauline
AGE : 29 ans
PRIORITES : Prendre rendez-vous chez le pédiatre, faire l'amour, aller courir, aérer la chambre, finir ma grille de mots fléchés, boire un café.

FACECLAIM : Sophia Bush (Ruthless +Tumblr)

MASTERMIND.
NOTEBOOK:

MessageSujet: Re: ( rocket, bells and poetry )    Jeu 30 Juil - 13:38

J'attends l'avis de Tegan I love you

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://n-p-i-h.forumactif.org

avatar

MESSAGES : 120
INSCRIPTION : 28/07/2015
PSEUDO : lex.
AGE : twenty-five yo.
FACECLAIM : dylan o'brien. (prométhée)

MASTERMIND.
NOTEBOOK:

MessageSujet: Re: ( rocket, bells and poetry )    Jeu 30 Juil - 13:40

très bien ! I love you
(il est joli ton nouvel avatar )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://n-p-i-h.forumactif.org/t126-oh-darling-let-s-be-adventure
JE SUIS LE GRAND MECHANT LOUP
avatar

MESSAGES : 531
INSCRIPTION : 29/06/2015
PSEUDO : Speechless/Pauline
AGE : 29 ans
PRIORITES : Prendre rendez-vous chez le pédiatre, faire l'amour, aller courir, aérer la chambre, finir ma grille de mots fléchés, boire un café.

FACECLAIM : Sophia Bush (Ruthless +Tumblr)

MASTERMIND.
NOTEBOOK:

MessageSujet: Re: ( rocket, bells and poetry )    Jeu 30 Juil - 13:43

Merci I love you

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://n-p-i-h.forumactif.org

avatar

MESSAGES : 217
INSCRIPTION : 03/07/2015
PSEUDO : sterne (clémentine)
AGE : vingt-cinq ans
FACECLAIM : shelley hennig © Rusty Halo

MASTERMIND.
NOTEBOOK:

MessageSujet: Re: ( rocket, bells and poetry )    Jeu 30 Juil - 14:29

luke est tellement parfait, la scène à table m'a fait mourir de rire
je valide I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: ( rocket, bells and poetry )    

Revenir en haut Aller en bas
 
( rocket, bells and poetry )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Traduction par Belisaria] Rocket Fuel★21 - My Monster with lovely green eyes!
» [Lien] Bells of lost souls rajoute du BFG
» "Flying Ship" par Rocket-Riiku
» [ZDooM] Rocket Jumping... OLD-SCHOOL
» [TEST] Rocket Knight Adventures (MD)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NO PLACE IN HEAVEN :: I'M NOT THAT INNOCENT :: touch of my hand :: Validées-