AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Feel the acid rain.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

MESSAGES : 11
INSCRIPTION : 02/08/2015
PSEUDO : river
AGE : 24 ans.
FACECLAIM : Sid Ellisdon + ©appelstorm (avatar)

MASTERMIND.
NOTEBOOK:

MessageSujet: Feel the acid rain.   Dim 2 Aoû - 15:20


   ----------------------------
   - BO SVENSSON -
   (SUMMER, SID ELLISDON, AND-RUN-THE-HEART@TUMBLR.COM)
   « Je ne veux pas gagner ma vie, je l’ai. »
   ----------------------------
AGE : vingt-quatre ans. JOB : Bo il aurait pu aller loin, tellement loin qu’il aurait pu toucher les étoiles, mais il s’en serait fait péter la caboche. Alors il a pas de diplôme, parce que ça semblait une idée de génie de sacrifier ses études pour de l’argent à dépenser au moindre caprice. Alors Bo il a tout fait, il prend tout ce qu’on lui donne, il rechigne pas pour les basses besognes que ce soit légal ou pas.  STATUT : L’amour il est pas certain de connaître et il est pas tellement sûr d’en avoir envie de toute manière, alors il aime mais à petites doses, suffisamment pour garder les gens près de lui, mais pas assez pour que ça soit éternel. C’est pas forcément un tombeur, il charme plus qu’il ne drague et s’il est en couple, il aime sa liberté quand même .. Alors avec sa copine, ils se sont mis d’accord pour s’autoriser à voir ailleurs, c’est plus simple comme ça, ça a les avantages de la vie de couple sans les inconvénients. Il dit que ça lui suffit, mais une fois encore; entre ce que Bo dit et ce que Bo veut .. ORIGINES : Suédois par ses deux parents, mais Bo, lui, il préfère se dire originaire du monde, citoyen de la Terre, ça ouvre plus de portes. ENFANTS : Il en est encore un, la plupart du temps, alors avoir quelqu'un qui dépendrait de lui.. Imaginez le drame. SIGNE ASTROLOGIQUE : scorpion. QUALITES : charismatique, franc, déterminé, réaliste, ouvert, sociable, extraverti, attentif, dévoué, désintéressé... DEFAUTS : arrogant, brut, insolent, rancunier, lâche, dévergondé, moqueur, cynique, je-m'en-foutiste..

Tu es heureux ? Le bonheur c’est un concept un peu flou, c’est pas quelque chose qu’on chope au coin d’une rue, aussi simplement qu’on attrape un rhume.. C’est inconsistant, c’est dans l’air, c’est flou et parce que c’est pas matériel, Bo il ignore s’il est heureux. Il ignore s’il l’a été par le passé. Y a des fois où il sourit pour rien, où ça le prend en regardant un visage qui passe, un regard qui le défi, une bouche qui se tort, y a dans ces moments-là où il a envie de s’esclaffer pour aucune raison apparente.. Et le reste du temps.. Il est pas pour autant malheureux. Bo il s’en fiche de ça, il s’en moque un peu du bonheur ou du malheur; il vit. Il vit, il respire, il gueule, il frappe du poing, il lève le doigt, il grimace.. Rien que ça, Bo, ça lui suffit.
   Des tics, manies, superstitions ? Bo il sent la cigarette mouillé, l’aftershave et les bonbons mentholés. Il sent le sucré mais il a le goût de l’acide. (+) Il rit fort, trop fort, à en faire trembler les murs, à en réveiller les morts. A s’en faire péter les poumons qu’il remplit trop, d’air et de tabac. Il rit à s’en briser la voix. (+) Bo il aime pas la solitude, pourtant il se comporte comme un solitaire. Alors il est toujours accompagné, il a toujours quelqu’un avec lui, quand c’est pas plusieurs personnes à la fois. Pas qu’il aime les gens tant que ça, il a seulement du mal à rester seul face à lui-même. (+) Il est atteint d’une maladie incurable, d’un mal qui le ronge jusqu’à l’os; la vie. Parce qu’elle est trop court, parce qu’elle est fragile, parce que Bo il aime vivre, pas seulement parce qu’il adore sentir l’air qui gonfle sa poitrine, mais parce qu’il aime le cycle de la vie, parce qu’il sait que quand la lune par se coucher, le soleil revient.. Et ça le rassure de savoir qu’y aura toujours un lendemain, même quand il existera plus. (+) Pas de verts. Jamais. Parce qu’on lui a dis que c’était la couleur de l’espoir et qu’y a les gens désespérés qui se raccrochent à l’espoir, alors Bo il mange aucun légume vert (son excuse lui parait légitime), il en porte pas et il catalogue comme désespérés, tous ceux qu’il croise dans cette couleur. (+) Il est pas comme les copains qui aiment le rock violent, le métal et tout ce qui fait du bruits plus que de la musique. Bo il aime l’harmonie, la douceur, une voix suave dans ses oreilles. Ses artistes favoris ne sont en grande partie que des femmes, surement qu’il a pas trouvé mieux pour remplacer le vide que sa mère lui a laissé. (+) Les vies des autres ne l’intéressent pas, ceux sont les gens qui lui plaisent, juste les gens, ce qu’ils ont au fond d’eux. (+) Sa kryptonite c’est la fraise. C’est le comble quand même que son fruit préféré soit aussi celui auquel il est allergique. Pour ce que ça l’empêche d’en manger; il est comme ça Bo, il s’empêche de rien quand il aime, quand il a envie. C’est ça, sa liberté. S’autoriser à lâcher prise. (+) Il aime pas lire. Pas qu'il sait pas, pas que ça lui arrive pas, mais le temps passé avec le nez dans un bouquin, c'est du temps perdu à courir, bouger, traîner sa carcasse dehors.
   Raconte moi ta journée idéale ? Vivre avec le soleil et se coucher avec les étoiles, les doigts dans l’herbe, les abeilles qui bourdonnent des promesses à son oreille, le vent qui caresse sa peau déchirée et, parfois, la pluie qui s’invite et gorge sa gueule cassée de perles. Seul ou accompagné, le silence brisé par des voix, des conversations qui lui échappent, à se demander si on peut marcher sur les nuages, si on peut les cogner pour faire cracher l’orage. Profiter d’un moment intime, en cohésion avec le monde tout entier, se perdre dans l’infini, s’oublier complètement.
   Tu emmènerai quoi sur une île déserte ? Un appareil photo.
   Tu aimes Woontucket ? C'est une destination parmi tant d'autres. L'aimer ou pas, Bo s'y trouve pour le moment, ça lui suffit.


PSEUDO : River. AGE : 25 ans COMMENTAIRES : Ça sent bon par ici. C'est beau comme tout . CONNEXIONS : Régulière. J'ai pas de job pour le moment et c'est les vacances en plus, alors je suis le nez sur l'ordi, quand il pleut (comme aujourd'hui haha).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 11
INSCRIPTION : 02/08/2015
PSEUDO : river
AGE : 24 ans.
FACECLAIM : Sid Ellisdon + ©appelstorm (avatar)

MASTERMIND.
NOTEBOOK:

MessageSujet: Re: Feel the acid rain.   Dim 2 Aoû - 15:21

break the ice
 Y a rien, à part les secondes qui s’égrainent, le chant d’un clavier qu’on assomme de coups et le bruit métallique des menottes quand il bouge les bras. Les murs sont sales des cris, des larmes, des hommes et femmes passés là avant lui, la chaise encore tiède de la présence précédente. Et il s’en fout. Le mec dans le reflet de la vitre sans teint, avec ses bleus et sa lèvre qui saigne, lui sourit et il bouge la tête pour replacer une mèche qui le gêne, les doigts qu’il croise en attendant. Y a que ça à faire, il le sait. Il les devine derrière la vitre, à discuter, à râler, à s’indigner et peut être même à compatir. C’est Bo. Encore, qu’on doit se souffler dans la pièce qui n’existe que dans son imagination. Toujours, qu’on doit répondre, las. Le tic-tac de l’horloge s’affole, grince et le silence arrive maladroitement à se glisser jusqu’à lui, l’enveloppe d’une sensation qu’il connaît; celle d’être seul, d’être le poids des autres - ça lui permet de garder les épaules droites. Y a rien, à part l’odeur de café qui se glisse sous la porte, qui lui chatouille les sens et avant que la porte s’ouvre, il sait déjà qui va entrer, ce qu’il va dire, comment il va s’asseoir - sur le bord de la table, près de lui, pour lui donner l’impression d’être important, d’être quelqu’un d’assez intéressant pour qu’on veuille bien se pencher sur son sort - et à quel moment il va poser sa main sur son épaule. « Vous fatiguez pas, j’aime mon café sans sucre ni conseil paternaliste. » Il est pas méchant Bo, il se veut même sympathique, à éviter à son gardien de se tracasser sur les bons mots à lui coller dans le crâne, qu’il sait pertinemment qu’il ne retiendra que le temps que ça l’arrangera. Son disque-dur a pas une mémoire très importante, alors Bo il efface ce qui l’ennuie et il garde que ce qui peut vraiment lui servir, ça fait moins de soucis, ça demande moins de temps de réflexion et pour faire le tri dans ses idées, c’est plus simple. « Ta mère ne viendra pas. » Il veut ajouter un pas cette fois, comme si ça devait le consoler le pauvre gamin perdu, mais Bo il hausse les épaules en attrapant sa tasse de café pour en respirer les saveurs. Ça a beau avoir le goût de l’huile de coude, ou d’essence, l’odeur reste délicieuse. C’est plus réconfortant que de savoir que sa mère ne fera pas le déplacement, mais c’est pas comme s’il le savait pas déjà. L’homme, l’arme à la ceinture, soupire et Bo sait déjà, avant même que sa main vienne serrer son épaule, qu’il compatit. Pire, qu’il a pitié. Ça le blesse dans son ego, de vaurien et de misérable, mais il sourit quand même, faussement. C’est pas vraiment jaune, parce que Bo, il aime pas cette expression, lui qui s’est appliqué très tôt à bien brosser ses dents et qui n’a jamais eu de caries, alors il sourit pour faire plaisir. Pour donner l’impression à l’autre que son intérêt est touchant, alors qu’au final y a que ça main qui le touche vraiment. « Je sais bien que je devrais pas, mais.. Y a encore de l’espoir. Bo grince des dents. Il est tellement laid ce mot. Il veut tellement rien dire. Si tu m’écoutes attentivement, t’as le moyen de t’en sortir. »

~~~

Son regard. Vide. Le cliquetis du briquet, la flamme qui lèche le tabac roulé, ses pupilles qui scintillent du vide qui les habitent. « Touche pas ça Bo. » La fumée qui s’échappe. « Enlève tes mains de là, Bo. » La cendre qui se perd dans le tapis, dans les cheveux de Bo aussi. L’amour le brûle, du bout des doigts qu’il écorche sur les genoux de sa mère jusqu’à ses orteils qu’il rétracte. « Va dans ta chambre, tu me déranges. » Et la fumée, à nouveau, qui lui irrite la peau. Il lui bouffe son temps, son argent, sa jeunesse, sa beauté fragile et fugace. Il lui prend tout Bo et, elle, elle lui donne rien. Alors en plus des genoux griffés, de ses poches trouées et de ses bleus au menton, il a le coeur qui se gonfle de rien. Et ça fait mal, un coeur qui se remplit du néant. Bo c’est une supernova prête à exploser à n’importe quel moment. « Je t’ai dit de me laisser. Va-t-en. » Elle agite la main, comme on chasse une mouche, alors il part bourdonner dans sa chambre aux murs sans couleur, aux rideaux troués, un oreiller pour seul compagnon de jeu. Il a même pas la volonté nécessaire de s'inventer un ami imaginaire.
C'est triste.
Pourtant, Bo, il sourit.


~~~

Il aime pas ces murs, ils sont trop personnels, trop intimistes, y a du bonheur qui s’étale sur sa rétine comme de la confiture et ça l’écœure. Y a les cadres photos, sur le bureau, qui lui jettent des sourires au visage et, par un automatisme qu’il comprend mal, Bo il a envie de leur répondre, seulement, il sait pas trop comment faire. Les souvenirs de vacances le rendent nauséeux. On lui a dit que venir ici ça l’aiderait, ça le viderait de tout ce qui va de travers chez lui, de tout ce qui est plus en état pour le remplacer par des pièces neuves, huilées, qui grincent pas au moindre mouvement, au moindre battement. Pour le moment, Bo il a surtout la sensation qu’on lui jette à la gueule tout ce qu’il a pas connu. « Tu sais pourquoi tu es là, Bo ? » L’homme en blanc le regarde, il l’ignore un peu. Le regarder, l’appeler par son nom ou par son métier, c’est lui donner corps, donner vie à tout ce qu’il se passe ici et il préfère encore quand il sort de là, avec la sensation étrange que ça n’a été qu’un rêve au scénario un peu raté. « Pas pour refaire la décoration, visiblement. » Il est comme ça, c’est pas de sa faute, on lui a jamais rien appris d’autre qu’à montrer les dents. Ça le foutrait en l’air de se rendre compte qu’y a quelqu’un, quelque part, qui se soucie réellement de lui, avec sincérité et pas seulement par intérêt. Alors comme ça lui semble absurde, Bo il préfère montrer les dents, peut être que l’homme en blanc va se lasser, peut être qu’il va le laisser s’en aller plus tôt.. « C’est la dernière chance. Tu vas à tes rendez-vous, une fois par semaine et tu te pointes à cette adresse le reste du temps. Il regarde le papier sans trop savoir quoi en faire, les poignets encore endoloris des menottes qu’on lui a retiré quelques minutes auparavant. On me fera un rapport chaque fin de semaine, alors tiens toi à carreau sinon la prochaine étape, c’est de finir derrière des barreaux jusqu’à gâcher ta jeunesse. Crois-moi, tu veux pas de ça. » Il a seulement accepté parce qu’il pensait que ça serait facile, qu’il pourrait toujours mentir allègrement au type dans sa blouse.. Il aurait jamais cru que ça se compliquerait, qu’il devrait faire face à ce qu’il rejette le plus, à ce qui l’effraie. « D’accord.. Si tu devais changer quelque chose dans cette pièce, ça serait quoi. » Bo, il attend pas la fin de la phrase. Il attrape tous les cadres qui montrent autre chose que des diplômes et il les retourne, faces contre le bureau. Puis il soupire. Ça lui enlève un poids, ces bonheurs de famille figés sur du papier glacé. Ce bonheur qu’il a pas eu. Ce père trop occupé par ses matchs et ses collègues. Cette mère aussi apte à élever un enfant qu’un bulot. Il aime pas le bonheur des autres, Bo, parce qu’il les envie. Il aime pas l’étalage de la joie, l’étalage de la richesse, l’étalage de tout ce qu’il a pas au final. Ça lui fait mal et l’homme en blanc sourit, parce qu’il a compris. C’est son métier en même temps, Bo en attendait pas moins de sa part.

~~~

 « Tant mieux. Ça me fera de l’argent en moins à dépenser. » Ça cingle, ça fouette l’air et ça lui fait mal, quelque part, de l’entendre dire ça, sur ce ton ; à croire qu’à ses yeux, de toute manière, Bo il vaut rien. Bo il existe seulement parce qu’elle a eu un moment de faiblesse, parce qu’elle a cru deux minutes qu’en acceptant de porter l’enfant de son homme, il resterait, qu’il la couverait à nouveau du regard comme par le passé. Bo, c’était sensé être la solution, c’était supposé être le bébé réconciliateur. Il est quand même parti, quand le fils a été en âge de marcher et de parler; suffisamment pour prendre part à quelques étapes de sa vie, pas assez pour vraiment marquer sa mémoire. Y a un père, quelque part, Bo le sait, mais pour ce que ça lui apporterait d’en faire quelque chose; la carte de Noël lui suffit amplement. « Va chercher du lait. » Il sait pas s’il doit applaudir la capacité de sa mère à digérer les informations comme elle digère son verre de vin du soir, ou s’il doit la secouer pour la faire réagir. Il a envie de continuer ses études, lui, mais maintenant qu’il lui a craché au visage qu’il voulait plus user de ses sous pour un diplôme qui lui servira pas, à ce qu’il en dit, il regrette. Mais Bo il tient bon, quand il dit quelque chose il le fait. « Et ramène des oeufs. » Il claque la porte et remue la main, fasciné par la lourdeur des pièces, par la sensation de froid électrique qui caresse sa paume et en levant le nez, il sourit.
C’est le début de la fin.
Pourtant, dans sa main, y a le poids de sa liberté.


~~~

L’homme en blanc se lève, le pendule recommence à tourner. Bo l’a un peu oublié celle-là, perdu dans le silence, perdu dans ses souvenirs, dans ses rêves.
La porte s’ouvre. L’échange de banalités.
Puis son regard passe sur un visage.
Le sien.
Clope entre les lèvres, un air de défi quand elle le toise.
Deux perles sombres qui l'attrapent.
Sourire.


Dernière édition par Bo Svensson le Dim 2 Aoû - 23:30, édité 20 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 109
INSCRIPTION : 29/07/2015
PSEUDO : Mathilde
AGE : vingt-cinq ans
PRIORITES : Ivy R., ivy, ivy, ivy, little baby, angel.
FACECLAIM : sclaflin + timeless.(avatar)

MASTERMIND.
NOTEBOOK:

MessageSujet: Re: Feel the acid rain.   Dim 2 Aoû - 15:40

bienvenue chez nouus I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 37
INSCRIPTION : 29/07/2015
PSEUDO : spf
AGE : vingt deux ans
FACECLAIM : Alicia Vikander + monroes

MASTERMIND.
NOTEBOOK:

MessageSujet: Re: Feel the acid rain.   Dim 2 Aoû - 15:43

sid, le choix de scénario, ta plume, je meurs

par contre, bo fait du mal à lula et debbie le fait disparaitre de la surface de la terre

bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JE SUIS LE GRAND MECHANT LOUP
avatar

MESSAGES : 531
INSCRIPTION : 29/06/2015
PSEUDO : Speechless/Pauline
AGE : 29 ans
PRIORITES : Prendre rendez-vous chez le pédiatre, faire l'amour, aller courir, aérer la chambre, finir ma grille de mots fléchés, boire un café.

FACECLAIM : Sophia Bush (Ruthless +Tumblr)

MASTERMIND.
NOTEBOOK:

MessageSujet: Re: Feel the acid rain.   Dim 2 Aoû - 15:54

Bienvenue parmi nous

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://n-p-i-h.forumactif.org

avatar

MESSAGES : 11
INSCRIPTION : 02/08/2015
PSEUDO : river
AGE : 24 ans.
FACECLAIM : Sid Ellisdon + ©appelstorm (avatar)

MASTERMIND.
NOTEBOOK:

MessageSujet: Re: Feel the acid rain.   Dim 2 Aoû - 16:20

Debbie (je vais rougir), tout de suite les grands mots et les menaces.. Si elle restait tranquille pendant qu'on fume la fenêtre ouverte aussi, y aurait pas de soucis

Merci à vous, vous êtes cute I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 120
INSCRIPTION : 28/07/2015
PSEUDO : lex.
AGE : twenty-five yo.
FACECLAIM : dylan o'brien. (prométhée)

MASTERMIND.
NOTEBOOK:

MessageSujet: Re: Feel the acid rain.   Dim 2 Aoû - 16:53

sid j'adore tes mots, ils sont si... bo ( Arrow Arrow Arrow ).
bienvenue à toi. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://n-p-i-h.forumactif.org/t126-oh-darling-let-s-be-adventure

avatar

MESSAGES : 56
INSCRIPTION : 30/07/2015
PSEUDO : spf
AGE : vingt-deux ans
PRIORITES : aucune
FACECLAIM : keilani asmus (applestorm)

MessageSujet: Re: Feel the acid rain.   Dim 2 Aoû - 19:34

je t'envoie de l'amour en pagaille
c'est pas sympa d'avoir coupé l'histoire en plein milieu

merci encore I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 137
INSCRIPTION : 28/07/2015
PSEUDO : electric youth (lau)
AGE : 25 ans
PRIORITES : faire sourire Tegan + fumer une clope + emmener les gamins du lycée en final + questionner Gaby sur son collègue + se moquer gentiment de Luke sur ses rollers + voir Noe + sortir le chien + arrêter de penser tout le temps à Andie +
FACECLAIM : daniel sharman + liloo_59 + betadcoyote

MASTERMIND.
NOTEBOOK:

MessageSujet: Re: Feel the acid rain.   Dim 2 Aoû - 23:37

Les choix de folies
Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 167
INSCRIPTION : 28/07/2015
PSEUDO : spf
AGE : 25.
PRIORITES : prendre des décisions et arrêter de tourner sans cesse en rond. ~ demander une augmentation ( bha quoi! ) ~ céder à ses 'avances' ? ~ remplir le frigo ~ passer encore plus de temps avec les meilleurs potes du monde ~
FACECLAIM : elizabeth olsen + ©astoria/ava.

MASTERMIND.
NOTEBOOK:

MessageSujet: Re: Feel the acid rain.   Dim 2 Aoû - 23:40

bienvenue parmi nous I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 56
INSCRIPTION : 30/07/2015
PSEUDO : spf
AGE : vingt-deux ans
PRIORITES : aucune
FACECLAIM : keilani asmus (applestorm)

MessageSujet: Re: Feel the acid rain.   Dim 2 Aoû - 23:48

Ta fiche est tout simplement parfaite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 11
INSCRIPTION : 02/08/2015
PSEUDO : river
AGE : 24 ans.
FACECLAIM : Sid Ellisdon + ©appelstorm (avatar)

MASTERMIND.
NOTEBOOK:

MessageSujet: Re: Feel the acid rain.   Dim 2 Aoû - 23:50

Luke, tu m'plaîs toi.. c’est tellement fin, tellement poétique Merci
Merci de votre accueil (puis de faire étalage de vos belles gueules comme ça, y a pas à dire, ça fait du bien au moral )

Lula I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MESSAGES : 142
INSCRIPTION : 28/07/2015
PSEUDO : Squirella
AGE : 33 ans
FACECLAIM : Jensen Ackles + Swan.

MASTERMIND.
NOTEBOOK:

MessageSujet: Re: Feel the acid rain.   Lun 3 Aoû - 17:47

Bienvenue sur NPIH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JE SUIS LE GRAND MECHANT LOUP
avatar

MESSAGES : 531
INSCRIPTION : 29/06/2015
PSEUDO : Speechless/Pauline
AGE : 29 ans
PRIORITES : Prendre rendez-vous chez le pédiatre, faire l'amour, aller courir, aérer la chambre, finir ma grille de mots fléchés, boire un café.

FACECLAIM : Sophia Bush (Ruthless +Tumblr)

MASTERMIND.
NOTEBOOK:

MessageSujet: Re: Feel the acid rain.   Lun 3 Aoû - 20:06

Fiche validée I love you

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://n-p-i-h.forumactif.org

avatar

MESSAGES : 217
INSCRIPTION : 03/07/2015
PSEUDO : sterne (clémentine)
AGE : vingt-cinq ans
FACECLAIM : shelley hennig © Rusty Halo

MASTERMIND.
NOTEBOOK:

MessageSujet: Re: Feel the acid rain.   Jeu 6 Aoû - 16:51

bienvenue parmi nous, avec un peu de retard I love you
tu as une très belle plume
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Feel the acid rain.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Feel the acid rain.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Echange - Je cherche Heavy rain contre Mafia 2
» God of War III, Heavy Rain et ModNation Racers bientôt en Platinum
» Heavy Rain - spoil free pour ceux qui l'ont fini
» Heavy Rain
» Heavy rain au cinéma=Rain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NO PLACE IN HEAVEN :: I'M NOT THAT INNOCENT :: touch of my hand :: Validées-